dimanche 29 janvier 2017

Roger Rodier



Tout est suspendu, l'attente est longue les envies de printemps se bousculent, l'impatience s'est posée sur ce vieil disque improbable. Un seul et unique album pour Roger Rodier, et tout dedans, gorgé de poésie à fleur de peau, de romantisme printanier. C'est le calme absolu, une nature vierge gorgée de chlorophylle, ce hippie québécois s'en va flâner à travers ses contrées fleuries.
Cet album extrêmement rare jamais édité en CD, me tombe dessus en plein hiver, à peine s'énerve t-il sur « While my castle burning », une rafale de vent frais draguant une guitare et un orchestre.

Finalement cette douceur musicale là arrive très bien après celle de Marc Morvan, c'est juste d'une autre époque, un autre endroit. Une fraîcheur totale, le physique d'un autre Roger, Hodgson, une magique découverte, un vinyl dominical.

Roger Rodier 1972 « Upon Velveatur » label : Pax/Columbia

2 commentaires:

Martin a dit…

Bel et bien réédité (discretement)en 2006 sur cd,et avec des bonus,dont une piece en francais.Bien bel album,en effet...

charlu a dit…

Ok.. j'ai pas fouiller assez loin, merci pour l'info. Du coup je pars à la recherche des bonus ;D